BIOGRAPHIE

En novembre 2015 Dylan Corlay remporte à l’unanimité le Premier Prix de la sixième édition du « Concours international de direction d’orchestre Jorma Panula » en Finlande. Formé à la direction d’orchestre auprès de Jean-Sébastien Béreau, Gianluigi Gelmetti, Philippe Ferro, Péter Eötvös, Atso Almila et Jorma Panula, Dylan Corlay est nommé Chef Assistant de l’Ensemble intercontemporain, en résidence à la Philharmonie de Paris, pour les saisons 2015/2016 et 2016/2017.

Titulaire de quatre prix du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en basson, écriture, musique de chambre et improvisation générative, Dylan Corlay obtient en juin 2013 son Diplôme d’État de direction d’ensembles, puis enrichit sa formation en basson auprès de Marco Postingel à l’Universität Mozarteum de Salzbourg. Il est amené ensuite à se produire au sein de différents orchestres symphoniques sous la direction de grands chefs, dont Tugan Sokhiev, Philippe Jordan, Myung-Whun Chung et Pierre Boulez, et à jouer sur de grandes scènes internationales comme Shanghai Grand Theatre, KKL de Lucerne, Concertgebouw de Bruges, Julliard School, et Royal Albert Hall.

Dylan Corlay compose et arrange pour diverses formations et en juin 2010 l’une de ses compositions, Le Chant de l’arbre, est primée « Meilleure musique de film » au Festival international du court-métrage d’Hambourg . Il se produit en solo dans L’îlot Bassons, et il a aussi connu un succès considérable avec ses spectacles pluridisciplinaires comme Scènes de Mains, réunissant musiciens, danseurs, comédiens, et dessinateurs. Un passionné de l’enseignement, il a travaillé comme professeur au Conservatoire de Tours,  participe régulièrement au projet Démos, et donne des stages autour de la direction d’ensembles et du sound painting, y compris au Japon et au Brésil.

Dylan Corlay a fait ses débuts à la direction d’opéra en mars 2017, travaillant avec John Nelson dans une production des Troyens de Berlioz à l’Opéra de Francfort, suivi d’un projet avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, où il a été Chef Assistant sur l’enregistrement Warner du même opéra avec John Nelson et Joyce DiDonato.

Lors de la saison 2017-18, Dylan Corlay est invité à diriger entre autres : l’Orchestre national de Lyon, l’Orchestre philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, l’Orchestre de chambre de Paris, l’Orchestre national d’Île-de-France, l’Orchestre national de Lille, l’Orchestre national des Pays de la Loire, l’Orchestre Lamoureux, l’Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine, l’Orchestre national de France, l’Ensemble intercontemporain, Joensuu City Orchestra Finlande, et l’Orchestre symphonique de Berne.

En  mai 2019, Dylan Corlay crée son Concerto pour Pirate avec l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté. Dans ce spectacle qu’il a imaginé et composé, il est comédien, musicien, chef d’orchestre,sound-painter et pirate. Ce projet est réalisé en co-production avec l’Orchestre national des Pays de la Loire, l’Orchestre national de Metz et l’Orchestre Philharmonique de Radio France.

Toulouse Wind Orchestra / Symphonic Dances from WEST SIDE STORY – L. BERNSTEIN
Atmusica / Improvisation II sur Mallarmé (1957) – PIERRE BOULEZ
Comment j’ai piraté un orchestre / Dylan Corlay / TEDxTours 2016